Celebrity Pictures: Celebrity records Black Celebrities Mideast Celebrities

MOONLIGHT BAY

CHARLOTTE HERZIG / MARIE BEAUMONT
9 juin / 9 juillet 2011

 

VERNISSAGE LE JEUDI 9 JUIN DES 18h30




 

Un vent doux et sucré traversera doll lors de la dernière exposition avant l’été. Marie Beaumont et Charlotte Herzig investiront chacune l’une des salles de l’espace dans une atmosphère technicolor et suave, avec comme fil imaginaire commun la chanson de Doris Day qui donne son titre à l’exposition.

 

--- We were sailing along on Moonlight Bay ---

 

Invitation au voyage et à la rêverie.

 

L’oeuvre de Marie Beaumont est empreinte d’une naïveté parfois déroutante, l'artiste revendique un détachement vis-à-vis de toute virtuosité, en mettant en avant une conception de la perfection qui s’éloigne de l’idéalisme et qui est une réponse au sérieux des discours artistiques établis. La simplicité de sa technique va de pair avec celle des motifs iconographiques. Souvent proche de l’idiotie, sa démarche ne tombe toutefois jamais dans l’absurde total, gardant un caractère doux et intime insufflé de merveilleux. Ludique et sensorielle, sa peinture fait appel à notre esprit enfantin d’émerveillement.

 

Contrairement à Marie Beaumont, Charlotte Herzig s’éloigne de la figuration, sans pour autant perdre un attachement au concret grâce notamment à l’usage de matériaux explicites tels des peaux de banane, des branchages ou des fleurs. Des paysages abstraits où les contrastes sont souvent frappants : transparence et opacité, légèreté du geste et épaisseur du trait… la maîtrise de la technique est souvent imperceptible et se fait discrète. Son travail ressemble à un palimpseste, jouant avec les superpositions, les transparences et la mixité. Couche après couche, délicatesse et fragilité s’adonnent à une partie de cache-cache.

 

--- As we sang love’s old sweet song on Moonlight Bay ---

 

Un parfum nostalgique et malgré tout étonnamment contemporain envahira doll pour nous inviter à lâcher prise et à imaginer des histoires au clair de la lune, fleurs bleues ou, pourquoi pas, terribles…

 

Rêvons à la senteur du jasmin s’ouvrant en fin de journée, à la chaleur de l’été qui approche, et ne donnons pas encore la saison 2010/2011 pour terminée: suite et fin au mois de septembre avec Stefan Meier !

 

 




Infos artiste(s) complémentaires :

DP_herzigbeaumont.pdf



RETOUR