Régis Paroz  
O
2 juillet / 09 août 2004

Vernissage le 2 juillet 2004

Première exposition pour Régis Paroz. Le jeune architecte lausannois a conçu O, une installation qui s’accorde avec l’atmosphère du lieu en été . Uun lieu calme situé dans une cour intérieure, chauffé et illuminé par son puits de lumière, petite serre apaisante dans la ville. Nait alors l’idée de recréer le jardin minéral zen du Ryo-Angi à Kyoto. Si le plan original a été conservé, les matériaux choisis par Régis Paroz n’ont rien de japonais: des bouteilles multicolores en pet récupérées, remplies d’eau, une bâche en cellulose transparente figurant le ciel, et des ventilateurs pour le vent.

La démarche de Régis hésite volontairement entre détournement et hommage : «Si le jardin plastique s’installe facilement sous la découpe de la lumière et fait prendre à l’ensemble des airs de cloître, c’est déjà pour bien trahir son aïeul dans lequel on ne déambule pas mais l’on s’assied. En fait, de l’original, tout est travesti : le sobre devient pop, l’immuable jetable, le figé dynamique, l’évoqué provoqué, et pourtant quelque chose se conserve. Le dispositif du jardin intérieur d’abord qui, microcosme, évoque bien un extérieur et donne comme un poumon à l’ensemble du complexe. Le thème ensuite, ce paysage d’îles, de points durs, de consciences émergeant d’une mer à jamais abstraite ; Logos®, Marques©, Objets, grains de sable, jamais plus. »

Le temps d’un été, O a offert aux visiteurs une proposition visuelle et sensorielle, un repos dans la lumière, des reflets dans l’eau, des souffles d’air.

Infos artiste(s) complémentaires :

 



RETOUR